Blog patisserie, recettes simples & gourmandes !

TOP 5 des choses que tu fais à la maison et qui te planteront à l’examen du CAP pâtissier

TOP 5 des choses que tu fais à la maison et qui te planteront à l’examen du CAP pâtissier

Le cap pâtissier n’est pas un examen très compliqué et je suis convaincue qu’une personne qui travaille régulièrement est quasi sûre de l’avoir. Toutefois, c’est un examen destiné à produire des professionnels de la restauration et implique de ce fait un certain nombre de règles d’hygiène assez strictes qu’il est important de connaître. Ce sont des petites choses que personne ne fait chez soi mais qui vous coûteront cher à l’examen. Faisons donc le point sur le top 5 des choses que tu fais chez toi et qui te planteront au CAP !

5. Ne pas désinfecter ses outils (et son plan de travail)

Peu de gens suivent cette bonne pratique à la maison (alors que le but est quand même d’éviter les bactéries dans la nourriture…) mais c’est littéralement la première chose qu’on va vous demander au CAP. Dès que vous mettrez le pied dans le labo, on vous donnera une bombe de désinfectant et du papier essuie-tout pour nettoyer votre matériel et le plan de travail. Pourquoi ne pas prendre les bonnes habitudes dès maintenant et faire la même chose à la maison ? En plus, ça vous évitera peut-être de faire comme moi et de vous couper avant même l’examen en nettoyant un couteau faute d’habitude !

4. Toucher la poubelle avec ses mains

Il ne viendrait à personne l’idée de commencer à cuisiner sans se laver les mains (enfin j’espère !). Mais avez-vous bien analysé la manière dont vous jetez vos déchets ? Dans un labo les poubelles sont équipées de pédales qui vous permettent de les ouvrir sans les toucher. Ne vous amusez pas à les lever par le couvercle, c’est un grave manque d’hygiène qui vous coûterait très cher. Et lavez-vous les mains après chaque passage à la poubelle. Montrez aux examinateurs qu’en tant que futur professionnel, l’hygiène est une préoccupation pour vous !

3. S’essuyer les mains sur son torchon

Ça marche aussi sur le fait d’essuyer son plan de travail avec un torchon. Alors celle là elle est vraiment casse-gueule et j’avoue que je le fais encore souvent à la maison… Avec votre tenue de pâtissier.e. il vous sera demandé de venir à l’examen avec un ou deux torchons.

Ne vous faites pas avoir, ils ne vous serviront… à rien ! Bon d’accord vous aurez le droit de vous en servir de maniques pour retirer une casserole du feu mais c’est à peu près tout ! Interdiction de s’en servir pour s’essuyer les mains ou le plan de travail. Encore une fois pour des questions d’hygiène utilisez du papier essuie-tout jetable pour éviter la propagation des microbes.

2. Oublier de faire bouillir sa crème pâtissière

Les œufs sont, il me semble, la principale cause d’intoxication en pâtisserie. C’est un aliment sensible dont il va falloir que vous appreniez à vous méfier. Les recettes de CAP sont faites pour que les œufs soient cuits à température correcte pour être pasteurisés. Ne pas y prêter attention pourra vous coûter des points sur votre préparation.

En particulier la crème pâtissière, crème assez fragile par définition, devra être cuite à ébullition au moins 1 minute (et jetée après 24h). J’ai déjà entendu parler d’examinateurs refuser de goûter une crème pâtissière qui n’avait pas bouilli assez longtemps. Avouez que ça serait dommage d’avoir 0 pour quelques secondes non ?

1. Poser ses oeufs sur le plan de travail

Vous saviez évidemment qu’il ne fallait pas les mettre dans le même panier, mais savez-vous qu’il était interdit de poser des œufs sur le plan de travail ?

Les œufs peuvent être porteurs de salmonelles (c’est pour cette raison qu’il faut les pasteuriser en les montant à 63 degrés). En les posant sur le plan de travail, vous risquez la contamination des autres aliments. J’ai vu un jour un prof pourtant sympa se mettre dans une colère noire après qu’un élève ait stocké ses œufs sur le tour.

La solution pour éviter ça est de toujours poser vos œufs sur un papier essuie-tout. Comme ça plus de problème ! Vous devez également (et pour les mêmes raisons) vous laver les mains après avoir touché les coquilles.

Alors oui, je sais. Vous allez me citer 25 cas de personnes qui ne respectent pas cette règle d’hygiène et qui n’a jamais rien eu. Mais demandez rien qu’à une seule personne de vous parler de son intoxication à la salmonellose et vous aurez vite changé d’avis ! Votre rôle en tant que professionnel est de produire des pâtisseries qui enverront vos clients ni à l’hôpital ni à la morgue (oui parce qu’autant les cas de salmonellose sont assez rares, autant ça fait vite de très gros dégâts).

Les candidats libres sont souvent mal vus et considérés comme des amateurs par les examinateurs. Connaître ces règles et les appliquer montrera que vous vous préoccupez de l’hygiène et devrait vous mettre l’examinateur dans la poche !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *