Blog patisserie, recettes simples & gourmandes !

Macatias réunionnais

Macatias réunionnais

Il y a quelques semaines a eu lieu la publication des résultats de la battle food. J’ai été très contente d’apprendre que c’était Valérie de I love cakes qui l’avait remporté car j’aime beaucoup son blog (d’ailleurs je l’avais interviewée ici). Je savais qu’elle allait nous concocter un chouette thème. Je ne me suis pas trompé car elle a proposé un thème que j’affectionne beaucoup : petit brunch entre amis. Et pour l’occasion, j’ai décidé de tester une recette réunionnaise : les macatias.

Comme vous avez pu vous en rendre compte à plusieurs reprises, j’aime vraiment beaucoup les petits déjeuners. Je savais que je serai toujours à la Réunion à la date de publication de ma participation à la battle food, j’avais donc décidé de préparer mon article à l’avance. Et puis le manque de temps et peut-être aussi un peu la flemme ont fait que je n’ai pas cuisiné et donc pas rédigé d’article. Pas grave, ça sera l’occasion de découvrir une spécialité locale et de la refaire pour la battle food me suis-je dit, et grand bien m’en a pris !

Mais avant de vous parler de ma recette, petit récapitulatif sur le concept de la battle food et sur ses participants. La battle food est un challenge créé par Carole du blog Sunrise over sea. Un thème est défini chaque mois par le vainqueur précédent qui choisira sa recette préférée parmi toutes les participations. Et comme Valérie est en vacances aussi cette semaine, c’est Kelly de Graine de faim qui héberge la compétition).

Ce mois-ci le thème est donc :

et voici la liste des participants :

I Love CakesGraine de faim KelyLe dessert c’est pour moi –  Ramène la popottePourquoi je grossisCooking & Bon appétitUnited Colours of MacaronsPar amour des bonnes chosesKeskonmangemaman ?My Nomad CuisineVite fait… bien cuisinéLes placards de LiseItinéraires gourmands d’une amoureuse des dessertsMa cuisine à moiPLAYWITHFOODElo dans la farineBœuf KarotteLa cuisine maison Et pourquoi pas moi ?Grain de sel et gourmandisePetite cuillère et charentaisesChaud patateLa ptite Ju nantaiseFleur de théDyen’s kitchenTout simplement fait maisonEncore une lichetteCook a life by MaevaPoivré SebTea Time & DelicatessenAussi délicieux qu’un gâteauDes recettes à GogoAfternoon teaThe garden of delightsUne cuisine pour VoozenooDouceurs maisonOh, la gourmande…  – Sab’n’pepperQuelques grammes de gourmandiseCyrielle gourmandise

(tiens plein de blogs que je ne connais pas, ça sera sûrement l’occasion de faire de jolies découvertes).

Depuis que je suis ici à la Réunion, chaque personne que je rencontre tient à me faire goûter une nouvelle spécialité locale (je n’ai pas besoin de vous préciser que je suis aux anges). La cuisine est un sacré melting-pot de nombreuses cultures mais paradoxalement, il y a très peu de desserts ou de recettes sucrées (sûrement parce que les fruits sont tellement bons qu’on n’a pas besoin de leur faire autre chose que de les manger dès la cueillette).

Malgré tout, j’ai fait une jolie découverte dégustée au petit-déjeuner par les familles réunionnaises : les macatias. Elles existent natures ou avec une garniture et j’ai pour ma part craqué pour la recette aux pépites de chocolat. C’est un pain un peu sucré auquel on ajoute des pépites. Petite leçon d’histoire, le macatia viendrait du terme Swahili mkate qui signifie pain. Selon l’historien Prosper Eve, c’était le pain des esclaves de l’île Bourbon.

Pour d’autres, le macatia vient d’une époque pas si lointaine où il ne fallait rien jeter y compris les restes de levain de la veille. Mais à cause de l’absence de réfrigérateur et de la température sous les tropiques, la pâte à pain se développait trop durant la nuit et devenait acide. Les boulangers ajoutaient donc du sucre pour rendre la rendre un peu plus comestible et auraient ainsi inventé les macatias.

Après avoir parcouru différents blogs, je me suis arrêtée sur le blog Alpha Omega Culinaire. Apparemment cette recette ressemble à celle d’une boulangerie de Grand bois (un hameau au sud de l’île près de Saint Pierre où j’ai résidé). J’ai donc investi la cuisine de mes hôtes et tenté de reproduire le macatia traditionnel.

Au niveau de la méthode, ce n’est pas très compliqué. C’est exactement le même déroulé qu’un pain ou qu’une brioche classique : pétrissage, pousse, façonnage, apprêt (qui est le nom de la seconde pousse). Je n’ai pas eu de difficultés particulières, mais j’étais contente d’avoir tâté du pain au levain maison chez mes parents cet été. Ça m’a permis d’être plus à l’aise sur la consistance de pâte (même si j’ai utilisé de la levure ici). Mon conseil pour le pain : le type de farine est ce qui fait TOUTE la réussite du pain (ici j’ai utilisé de la T65) ne pensez pas que celui de votre placard fera l’affaire…Et d’ailleurs vous êtes chanceux aujourd’hui car je vous montre en photo toutes les étapes.

C’est un de mes amis qui a pris les photos (merci Thierry pour ce shooting!). Alors pour une fois que j’ai des visuelles de la méthode à suivre, je vais arrêter de blablater et je vais vous laisser profiter des visuels (par contre désolée, j’ai pas l’air hyper aimable quand je cuisine ^^). Et si vous voulez plus de détails, ce sont les mêmes étapes que dans ma recette de brioche.

macatia

macatia

macatia

macatia

macatia

macatias macatia macatia

macatia

macatia
Mention spéciale à Reef qui a gentiment attendu que l’on termine les photos avant de réclamer un bout de macatia
Imprimer
Macatias
Temps de préparation
3 h
Temps de cuisson
20 min
Temps total
3 h 20 min
 

Une recette de macatias au chocolat : pain traditionnel réunionnais fait à l'origine avec les restes de levain de la veille. Un délice !

Type de plat: Breakfast
Cuisine: French
Portions: 20 macatias
Ingrédients
  • 550 g de farine T65
  • 200 ml de lait tiède
  • 155 ml d'eau tiède
  • 30 ml d'huile
  • QS de levure de boulanger (vérifier sur le paquet la quantité requise pour 500 g de farine)
  • 1 cuillère à café de sel
  • 95 g de sucre
  • 125 g de pépites de chocolat
Instructions
Pétrissage
  1. Verser la farine dans un saladier et y ajouter le sucre, le sel, l'eau, le lait et enfin la levure (en prenant garde à ce que celle-ci ne touche ni le sel, ni le sucre).

  2. Commencer à mélanger les ingrédients ensemble. Ajouter l'huile et les pépites de chocolat puis pétrir la pâte en appuyant fermement les paumes dessus. La pâte est prête lorsqu'elle est homogène, lisse et qu'elle se rétracte un peu lorsqu'on l'étire. Le processus prend au moins 10 minutes à la main.

1er pointage (ou pousse) à froid
  1. Laisser pousser au frigo pendant une bonne heure.

Façonnage
  1. Sortir la pâte et la dégazer en appuyant fortement dessus. La séparer en pâtons égales (de 100 g pour moi, soit environ 10 macatias de mémoire). Bien dégazer chaque pâton et ramener les bords du cercle vers l'intérieur. Souder les bords et retourner la boule ainsi obtenue. Façonner avec le creux de la main (la soudure de la boule doit adhérer au plan de travail).

  2. Ajouter des pépites de chocolat sur le dessus et poser le macatia sur la plaque qui servira à la cuisson.

Apprêt
  1. Laisser pousser au moins 2 heures à température ambiante (les macatias doivent doubler de volume.

  2. Dorer à l’œuf battu et mettre au four à 180° pour 20 minutes. 

  3. Sortir du four et déguster tiède !

 

Verdict ? Cette recette est très bonne mais ce n’est pas tout à fait le macatia tradionnel (cela ressemblait plus à une brioche aux pépites). Je vais donc continuer ma quête (et vais donc devoir continuer d’engloutir des macatias, pour la science !). Je pense que je tenterai la prochaine fois une recette sans lait qui donnera une texture plus proche du pain.

En tout cas, je ne manquerai pas de vous tenir au courant de mes tests !

 



11 avis sur “Macatias réunionnais”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *