Cake aux fruits confits de Pierre Hermé

Gateaux | | par

cake aux fruits confits de Pierre Hermé

Il semble que toutes les bonnes choses ont une fin et qu’il convient de reprendre doucement le chemin de l’école. Heureusement, cette rentrée s’annonce super excitante puisqu’elle va être jalonnée de nouveaux projets, de voyages et de sorties en kite… Quel programme, j’en salive d’avance. Mais revenons au sujet qui nous intéresse et à ce délicieux cake aux fruits confits de Pierre Hermé que j’ai réalisé pendant les vacances.

J’avais vraiment besoin de faire une pause pendant ces vacances, me poser les bonnes questions pour repartir sur de bonnes bases. Finalement quand on blogue, on s’éloigne un peu de la cuisine. Il ne s’agit plus seulement de choisir sa recette, réunir les ingrédients, faire le dérouler et déguster tranquillement, sans se prendre la tête.

Quand on souhaite expliquer à quelqu’un comment reproduite une recette, réaliser ladite recette devient presque secondaire. On choisit sa recette, selon ses envies mais aussi selon ce qu’on pense qui va plaire au lecteur, puis la toute première étape de la recette consiste à ranger cuisine pour être sûr que les étapes seront bien photographiables (et vu ma non-passion pour le ménage, c’est un vrai effort pour moi ^^). En plus, je n’aime pas trop photographier pendant que je cuisine, ça a tendance à me déconcentrer de la recette. Mais c’est parfois nécessaire pour bien détailler les étapes (mets-moi un commentaire si toi aussi blogueur/blogueuse, tu as déjà tartiné ton appareil photo de farine pendant ton shooting ! :p)

Ensuite, vient l’étape de la cuisson et si le travail de pâtissier est terminé, c’est loin d’être le cas de celui du blogueur. Avant, je considérais que le gâteau était réussi parce qu’il était bon, aujourd’hui il est réussi lorsqu’il est bon ET que ma photo est réussie. Car une fois la recette finalisée, il faut faire le design culinaire, la photographier, la retoucher (eh oui, il y a toujours quelques retouches à faire), en bref la sublimer pour que les photos retranscrivent le goût et les émotions. On passe ensuite sur le PC pour rédiger l’article et la recette puis la promouvoir sur les réseaux sociaux et rédiger la newsletter afin qu’elle touche le maximum de personnes.

Vous comprenez donc je pense le plaisir que j’ai eu cet été à ne me concentrer que sur la pure pâtisserie. Cuisiner juste pour ses proches et se focaliser sur l’essentiel m’a permis de recharger mes batteries (j’avais un peu l’impression de courir partout et de faire tout mal ces derniers temps). J’ai aussi fait plein de trucs différents : j’ai bien progressé en wake-board et un peu en kite-surf. Si vous me suivez sur Instagram vous avez aussi vu mon périple à Vienne (je vous prévois quelques recettes Autrichiennes ces prochaines semaines).

Je suis donc repartie à bloc pour vous pondre plein de nouvelles recettes ! J’ai aussi pour projet de développer la rubrique CAP pour aider les candidats libres à bien se préparer à l’examen et faire des vidéos dès que j’aurai récupéré mon appartement (ma cuisine me maaaaaaaaaanque !).

Mais revenons au sujet du jour : j’ai réalisé ce cake pour les vacances familiales en Bretagne. Comme mes grand-parents adorent le cake aux fruits confits et qu’il s’accommode à merveille avec les après-midis pluvieux, j’ai opté pour le fameux cake aux fruits confits de Pierre Hermé. Comme ce genre de cake est toujours un peu sec, j’ai cherché quelques astuces pour le rendre bien moelleux et éviter l’écueil du gâteau pouf-pouf.

Les deux astuces que j’ai trouvées (chez Mercotte il me semble), c’est de mélanger les fruits confits à la totalité de la farine (et pas seulement de les enrober d’un peu de farine). Autre astuce pour un cake bien moelleux, l’enrouler de film alimentaire dès la sortie du four et laisser poser 4 jours pour que les arômes se développent (conseils de Pierre Hermé himself). J’avais aussi vu des gens qui imbibaient le cake d’un sirop brix juste à la sortie du four. C’est une bonne astuce mais pensez à réduire le sucre du cake si vous le faites car le sirop ajoute pas mal de sucre.

La recette en elle-même est simplissime, la veille on fait baigner les raisins secs dans un bol de rhum (et on évite de goûter toutes les 5 minutes pour être sûr qu’il faut les laisser imbiber sous peine d’être pompette soi-même -true story-).

Pour le reste, il suffit de mélanger le beurre pommade et le sucre, la farine et les fruits confits et de mélanger le tout. Le plus délicat reste la cuisson. Pierre Hermé conseille de donner un coup de couteau dans la pâte dans le sens de la longueur lorsqu’elle a commencé à figer, cela permet un développement du cake plus harmonieux. Mais honnêtement je ne l’ai pas fait et je trouve mon cake harmonieusement développé ^^.

Ce cake aux fruits confits de Pierre Hermé est également parfait pour un retour de l’école et j’en profite pour souhaiter une bonne rentrée à tous vos petits bouts (qui sera à consoler ? les enfants ou les mamans ? ^^)

Imprimer
Cake aux fruits confits de Pierre Hermé
Temps de préparation
20 min
Temps de cuisson
1 h 10 min
Temps total
1 h 30 min
 

Un délicieux cake aux fruits confits moelleux et bien équilibré en goût !

Type de plat: Dessert, Snack
Cuisine: French
Portions: 10 personnes
Auteur: Camille
Ingrédients
  • 200 g de beurre pommade (prendre du bon beurre)
  • 4 petits oeufs
  • 150 g de cassonnade
  • 300 g de farine T45
  • 25 cL de rhum brun
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 200 g de raisins secs
  • 100 g de cerises confites
  • 200 g de mélange de fruits confits
  • Un peu de confiture d'abricot ou de nappage à tarte
Instructions
  1. Commencez par battre le beurre et la cassonade pendant environ 2 minutes. Le mélange doit être bien crémeux.

  2. Puis ajoutez les œufs un par un en mélangeant bien entre chaque ajout.

  3. Dans un autre saladier, tamisez la farine et la levure chimique. Ajoutez-y les fruits confits et les raisins imbibés pour bien bien bien les enrober de farine. 

  4. Ajoutez les ingrédients secs au mélange beurre/sucre et mélanger jusqu'à que le mélange soit bien homogène.

  5. Répartir dans un moule à cake de 20 cm bien beurré et mettre à cuire 1h10 à 180°C. Pour tester la cuisson plantez une lame de couteau, elle doit ressortir humide mais sans trace de pâte (n'hésitez pas à tester à plusieurs endroits).

  6. A la sortie du four (lorsque le gâteau est encore bien chaud), imbibez-le avec le reste de rhum et filmer bien serrez. Gardez au frais 4 jours avant de déguster (si jamais vous le pouvez... :D)

Commentaires

  1. Laisser un commentaire

    Céline
    7 septembre 2017

    bonjour Camille,
    Contente de te retrouver. Je pense que mon précédent message n’est pas passé… Ce cake a l’air extra mais je n’aime pas le rhum. Par quel autre alcool puis-je le remplacer à ton avis? Et pour une version sans alcool, de jus d’orange ça peut fonctionner? Merci 🙂

  2. Laisser un commentaire

    Céline
    14 septembre 2017

    bonjour Camille,

    si tu passes par ici, pourrais-tu me donner ton avis pour le jus d’orange ou autre alcool à la place du rhum stp? 🙂

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser les balises html:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :