Blog patisserie & conseils pour CAP pâtissier !

Tea sommelier : mon avis

Tea sommelier : mon avis

Un article un peu différent cette semaine car on va parler de thé. Vous avez peut-être remarqué à travers les photos du blog que je suis une grande consommatrice. J’en bois vraiment toute la journée (mais à la chinoise, en remettant de l’eau sur des feuilles déjà infusées). C’est pourquoi quand j’ai vu la parution du livre « Tea sommelier » par François-Xavier Delmas et Mathias Minet, qui ont fondé Le Palais des Thés, j’étais vraiment curieuse de découvrir leur ouvrage. J’ai d’ailleurs eu l’occasion de travailler avec eux lors de ma dernière année d’alternance. Si cet article prend des allures de post sponsorisé, c’est simplement parce que j’avais de grosses réductions sur les produits du Palais des Thés et que j’ai acheté pas mal d’accessoires à l’époque !

Revenons au livre donc, Tea Sommelier, qui a pour ambition de former néophytes et amateurs à la dégustation de thé, mais aussi à la manière d’accorder mets et thés.

tea sommelier

 

Le livre est conçu comme un guide pratique et développe les thèmes suivants :

  • Choisir et préparer son thé
  • Déguster son thé
  • Qu’est-ce que le thé ?
  • Les plantations du monde
  • Les familles de thé
  • Les accords thés et mets
  • Le thé en cuisine
  • Devenir tea sommelier

Mais chaque leçon est indépendante et on peut picorer les thèmes selon l’envie. J’ai trouvé le livre un peu inégal : quand les auteurs se veulent originaux et sortent des sentiers battus pour conseiller des thés selon la personnalité, le résultat est assez moyen (offrir le thé des amants, épicé, à son amoureu(se), ouais bof…). Par contre, quand François-Xavier et Mathias se recentrent sur leur domaine d’expertise, à savoir la préparation du thé, on tape dans le mille ! C’est détaillé, étayé, didactique et passionnant !

Saviez-vous par exemple qu’on ne fait jamais bouillir l’eau d’un thé ? Car c’est bien connu : « eau bouillue, eau foutue ! ». En effet, lorsqu’on chauffe l’eau trop fort et que le dioxygène disparaît totalement, les arômes ne peuvent plus passer à l’état gazeux et ne sont donc plus en capacité d’atteindre le bulbe olfactif (la partie du cerveau qui interprète le goût).

Ce qui est d’ailleurs intéressant, c’est que François-Xavier et Mathias ne se contentent pas d’explorer ce qui touche directement au thé. Ils expliquent également comment se passe une dégustation (sur la langue, le circuit rétro-olfactif…) mais aussi les éléments extérieurs qui jouent sur la qualité du thé : quels accessoires utiliser, comment les laver, comment se mettre en bonne conditions externes pour goûter son thé… On apprend donc énormément de choses sur la dégustation en général et pas seulement sur le thé. La dernière partie traite d’ailleurs de recettes que l’on peut faire avec du thé pour les sublimer : réaliser un concentré de thé, une gelée ou un cocktail…

Bref, si vous cherchez un ouvrage de référence didactique sur le thé, Tea sommelier est l’ouvrage qu’il vous faut. Petit bémol, pour ma part, je n’ai pas du tout aimé les illustrations de Lauriane Tiberghien. Je trouve que le sujet ne se prête pas bien au modernisme du graphisme, mais c’est un avis personnel.

Et pour me faire une idée de la qualité de l’ouvrage, j’ai voulu tester un accord thé-met recommandé par François-Xavier. J’ai donc sorti la boîte de mon meilleur thé : un Jukro offert lors de mon année en alternance. C’est un thé de Corée assez cher car produit en toute petite quantité. Je l’adore car il a des notes cacaotées et l’on croirait presque boire un chocolat chaud.

tea somelier

Le livre recommande de l’accorder avec des fruits rouges, ce que je trouve pertinent puisque le fruits rouges/chocolat est une association qui fonctionne bien.

J’ai donc sorti ma jolie tasse transparente (qui vient du Palais des Thés également) et je me suis préparée un dessert hyper simple : fond de fruits rouges, fromage blanc et miel, pour accompagner mon Jukro.

tea sommelier

Bon en vérité, je sortais de ma semaine de crève et j’avais encore le nez bouché, donc je ne suis pas sure d’avoir saisi toute la puissance de l’accord met-thé, mais c’était un super bon goûter et rien que ça c’est déjà bien !

En tout cas, je vous invite à offrir Tea Sommelier à un amateur pour Noël, car il est vraiment très sympa !

Et n’oubliez pas également de participer au concours pour gagner un Kit choco-brick !



1 avis sur “Tea sommelier : mon avis”

  • Comme toi, je bois mon thé en rajoutant plusieurs fois de l’eau sur les feuilles. Je bois principalement du thé taïwanais et japonais.
    Merci pour la découverte de ce livre bien tentant .
    Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.