Devil’s cake de la mort qui tue !

Gateaux | | par

devil's cakeNon, non, pas d’annonce avec ce gâteau : il me reste encore quelques mois à tirer avant de passer le cap de la trentaine ! Malgré tout, c’est un gâteau un peu particulier pour moi car il s’agit de ma première vraie commande. J’ai en effet reçu il y a quelques temps un gentil mail de Morgane Cuisine, qui cherchait un gâteau pour fêter les 30 ans de son chéri. Après quelques échanges, nous sommes tombées d’accord sur un devil’s cake. L’occasion pour moi de vous partager la recette et quelques conseils de montage pour réaliser des layers cakes.

Alors premier point avant de rentrer dans le vif du sujet : il faut savoir que les gâteaux de ce type (comme le gâteau citron meringué réalisé pour mon anniversaire) ne sont pas particulièrement difficiles. Par contre, ils nécessitent une bonne organisation pour mettre toutes les chances de son côté et ne pas s’arracher les cheveux au montage.

Donc je vous recommande une réalisation en 2 étapes (parce que hein, on est pas dans une épreuve de Mercotte ici !) :

  • la veille : réalisation de la base de gâteau et de la ganache qu’on laisse refroidir au frigo toute une nuit
  • le jour j : on prévoit 2 bonnes heures pour réaliser le montage

La base du devil’s cake est faite au cacao ce qui permet une texture beaucoup plus légère qu’avec du chocolat (heureusement, car on va y mettre une sacré couche de ganache !).

La ganache d’ailleurs, est vraiment délicieuse : un mélange de beurre salé, chocolat noir et chocolat au lait vraiment délicat. D’ailleurs, je vous la conseille sur un simple morceau de pain ou même juste à la cuillère (ne me demandez pas comment je le sais, je nierai en bloc !^^).

Pour le gâteau, il suffit de mélanger les ingrédients et de le faire cuire. Attention ! On évite deux écueils : 

  • cuire le gâteau dans un moule trop haut : la cuisson sera impossible à rendre homogène et le gâteau sera beaucoup trop sec, alors on se raisonne et on cuit en deux fois (oui je sais c’est dur, moi aussi j’ai l’impression de perdre du temps)
  • sous-cuire le gâteau ce qui le rendra impossible à trancher dans l’épaisseur

Une fois que vous avez bien intégré ces 2 points, le montage est plutôt facile. Il suffit d’alterner une galette de gâteau avec une généreuse couche de ganache. Une fois les 4 gâteaux empilés, il reste à recouvrir l’ensemble de ganache. 

Pour avoir un résultat esthétique, je vous conseille de vous y prendre en plusieurs fois :

  • une première couche de ganache qu’on laisse prendre 10-15 minutes, elle servira de base aux couches suivantes et permettra d’égaliser les décalages entre les gâteaux 
  • puis une seconde couche pour donner bien égaliser le gâteau
  • enfin, une dernière couche pour faire les pics (il suffit pour ça de coller la spatule au gâteau et de tirer vers l’extérieur)

En tout cas, l’important est de ne pas s’énerver et de bien refroidir le gâteau entre les couches de ganache. Pour être honnête, j’ai cru que jamais je n’arriverais à donner forme à ce devil’s cake, mais avec un peu de patience ça s’est bien arrangé et j’étais contente du résultat.

Pour la déco, j’ai rappé du chocolat blanc que j’ai saupoudré sur le dessus, et j’ai juste tracé un 30 avec un pinceau. Je n’étais pas forcément hyper contente de ma déco, mais une fois effectuée j’ai eu peur de faire plus de mal que de bien. Au final, je crois que ça a plu (mais Morgane est la mieux placée pour le dire).

Ah oui, j’ai utilisé la recette de Lily Bakery et rien à redire (j’ai juste fait la ganache 2 fois car je déteste tomber en rade quand je décore, mais pour un moule de 15 cm, 1,5 fois serait suffisant).

devil's cake
Imprimer
Devil's cake
Temps de préparation
1 h
Temps de cuisson
25 min
Temps total
4 h
 
Un délicieux devil's cake, parfait pour fêter son anniversaire entre amis
Type de plat: Dessert
Cuisine: American
Portions: 10 personnes
Auteur: Camille Pâtisserie
Ingrédients
Gâteaux
  • 170 g de beurre salé mou
  • 240 g de sucre en poudre
  • 80 g de cacao amer en poudre
  • 30 cL de lait
  • 3 œufs entiers
  • 200 g de farine avec levure incorporée (perso j'ai pris de la farine normale avec 2 cuillères à café de levure)
  • 1,5 cuillère à café de levure chimique
  • 1,5 cuillère à café de sel
Ganache
  • 120 g de chocolat noir pâtissier
  • 80 g de chocolat lait pâtissier
  • 30 g de beurre salé à température ambiante
  • 20 cL de crème fleurette épaisse
Instructions
  1. La veille
Les gâteaux
  1. Préparer un moule de 15/20 cm de diamètre en le beurrant généreusement. Mélanger le beurre avec le sucre. Dans un autre saladier, mélanger le lait et le cacao jusqu'à former une pâte que l'on ajoute au premier mélange. Ajouter les œufs un par un et rendre le mélange homogène.
  2. Tamiser ensemble la farine, la levure et le sel et ajouter à la pâte cacaotée. Bien mélanger et cuire en deux fois (ou dans deux moules séparés si vous avez) à 180°C.
  3. Démouler les gâteaux et bien les laisser refroidir.
La ganache
  1. Faire fondre au bain-marie les deux chocolats et le beurre. Une fois le mélange homogène, y ajouter la crème bouillante en 3 fois et bien mélanger. Laisser refroidir au moins 2 heures au frigo.
Le jour J
  1. Trancher les gâteaux dans l'épaisseur (pour en avoir 4 en tout). Poser le premier disque, le recouvrir avec de la ganache. Faire de même avec les 3 autres puis recouvrir l'ensemble d'une couche de ganache.
  2. Laisser refroidir 15-20 minutes et passer une deuxième couche pour combler les trous et égaliser les étages.
  3. Finir par créer les "pics" en décollant la spatule du gâteau (vers l'extérieur).
Notes


Adapted from Lilie Bakery

Commentaires

  1. Laisser un commentaire

    Morgane
    23 novembre 2016

    Encore merci pour cette superbe réalisation ! Pour mon gateau, est ce les quantités exactes que tu as utilisées ? Morgane

    • Laisser un commentaire

      Camille
      27 novembre 2016

      Mais de rien 🙂

      J’ai fait une fois la recette de gâteau et deux fois la recette de ganache. Mais il restait beaucoup de ganache donc 1,5 fois c’est largement suffisant je pense.

  2. Laisser un commentaire

    Petite cuillère et Charentaises
    23 novembre 2016

    Je connaissais le gâteau des anges (la version hyper allégée à base de blanc d’oeuf) mais très clairement à la vue de la photo, le gâteau diabolique à toutes ses chances 🙂

    Belle soirée,

    Gabrielle

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser les balises html:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :