Blog patisserie & conseils pour CAP pâtissier !

Muffins au chocolat atomiques de Bernard

Muffins au chocolat atomiques de Bernard

Ce week-end, j’ai enfin pris le temps de tester l’un de mes cadeaux de Noël (oui je sais que je suis pas hyper en avance, mais hum… mes collègues pourront témoigner du fait que je suis fâchée avec le calendrier cette année…). J’ai donc profiter d’un week-end un peu calme pour tester ma super nouvelle plaque à muffin Wilton, repérée chez Bernard. Je trouve généralement les pâtisseries que l’on achète vraiment moins bonnes que les faites maison. Pour les muffins au chocolat en revanche, je n’avais jamais réussi à trouver de recette avec une texture aérienne et moelleuse comme on peut retrouver dans le commerce (jusqu’à présent ma top recette préférée est celle du Quick même si j’avoue que Starbucks se défend assez bien).

J’avais donc commandé pour Noël LA botte secrète pour faire des muffins atomiques : les moules « chicago metallic » de Wilton modèle « large crown muffin pan ». Malheureusement ces moules sont introuvables en France et ne peuvent être livrés qu’au Royaume-Unis. J’ai donc profité du voyage d’un ami en Angleterre pour me faire livrer ces petites merveilles. L’ennui c’est que la rareté de ces moules en fait un objet assez hors-de-prix pour un accessoire de cuisine… Je vais donc devoir à mon ami encore quelques (centaines de) fournées avant de payer ma dette (ça m’apprendra à commander des cadeaux sans me renseigner !).

muffins au chocolat
Les « large crown muffin pan », le secret des muffins au chocolat comme chez Starbucks

Réussir ses muffins au chocolat

Sur le papier, les moules n’ont pourtant pas l’air révolutionnaires, simplement une plaque avec douze empreintes très profondes. Mais déjà, ce qu’on ne voit pas sur la photo, c’est qu’elle est immense (et donc extrêmement lourde) ! Pas besoin de la poser sur une grille, la plaque est taillée à la dimension du four et se glisse directement dans les rails. C’est donc super pratique pour enfourner/défourner, ça ne glisse pas et on ne risque pas de renverser un ou deux moules comme c’est le cas avec les individuels.

Seul point à corriger : un goût de trop peu !

Ensuite, la taille est parfait pour faire des bons gros muffins bien moelleux ! J’ai testé la recette de Bernard telle quelle et je crois que le résultat parle de lui-même (même si je ferai une fois et demi la recette la prochaine fois, m’étant retrouvée en rade de pâte sur les dernières empreintes). Il faut bien remplir les moules jusqu’à ras-bord pour avoir ce côté champignon atomique :

muffins au chocolat
Un dôme parfait, aérien et bien gonflé

On retrouve bien la forme, le côté gonflé et aérien des muffins au chocolat industriels (mais en naturel et bien meilleur !). La texture est géniale, légère grâce à l’utilisation du cacao (en place du chocolat noir qui donne des textures beaucoup plus denses comme sur mon moelleux au chocolat).

Comme je n’avais plus de chocolat au lait sous la main, j’ai remplacé les pépites par du chocolat blanc. Le mélange cacao amer/chocolat blanc est une vraie réussite mais j’ai trouvé que l’ensemble manquait un peu de sucre, j’augmenterai donc la proportion de chocolat la prochaine fois pour apporter un peu plus de sucre sans casser l’équilibre amer/sucré.

Pour le reste, ces muffins au chocolat sont parfaits, ne changez rien !

Muffins chocolat aux pépites de chocolat blanc
Temps de préparation
30 min
Temps de cuisson
25 min
Temps total
55 min
 
Type de plat: Snack
Cuisine: American
Portions: 10 muffins
Auteur: Bernard
Ingrédients
  • 75 g de cacao non sucré (type Van Houten)
  • 190 g de sucre
  • 170 g de farine
  • 150 g de lait
  • 150 g de beurre fondu
  • 190 g d'œuf (environ 4 oeufs moyens)
  • 1,5 cuillère à café de levure chimique
  • 0,5 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 150 g de chocolat blanc en morceau (je mettrai 200 g la prochaine fois)
Instructions
  1. Préchauffer le four à 190°C et peser tous les ingrédients.
  2. Mélanger le cacao, les œufs, le sucre, le lait et le beurre fondu jusqu'à obtenir un mélange homogène.
  3. Dans un autre récipient mélanger la farine, la levure et le bicarbonate (c'est nécessaire pour bien répartir les agents levants dans la pâte).
  4. Ajouter la farine au mélange chocolaté et bien mélanger. Puis ajouter le chocolat blanc coupé en gros carrés.
  5. Graisser légèrement les moules et les garnir de caissettes pour faciliter le démoulage.
  6. Remplir chaque empreinte jusqu'au ras-bord et enfourner entre 25 et 30 minutes (25 minutes pour moi à 165°C en chaleur tournante).
  7. Attendre 5 minutes et démouler !
Notes


Articles liés

Lutin de Noël en choco-bricks [concours]

Lutin de Noël en choco-bricks [concours]

Mardi dernier, j’étais invitée par Kitchen Trotter à l’inauguration de leur boutique éphémère située au 17 rue des Blancs-Manteaux à Paris. Je connaissais le concept initial d’abonnements mensuels à des box de cuisine du monde, mais la marque a fait beaucoup de chemin depuis ses débuts […]

Gâteau comme un cookie géant

Gâteau comme un cookie géant

Je suis intimement persuadée qu’aucun problème sur terre ne peut se régler avec une paire de cookies (oui, chez moi, tout comme les chaussures, les cookies font partie de ces choses merveilleuses qui vont par deux !). Alors quand, après une petite séance de baignade en […]



4 avis sur “Muffins au chocolat atomiques de Bernard”

    • Ouais bon plan effectivement (moi je crois qu’au final, en le faisant livrer en Angleterre mon ami l’a eu à environ 90 €, ce qui est super cher pour un moule mais quand même plus raisonnable que les 300 d’origine…).

      Par contre fais gaffe, il est SUPER lourd, prévois surtout une marge dans ta valise (je pourrai le peser si ça t’intéresse).

  • Tes muffins sont justes magnifiques!! J’ai testé un nombre incalculable de fois la recette de Bernard (et bien d’autres…) mais à chaque fois je suis déçue du résultat…. Au niveau du goût, c’est pas mal mais c’est surtout au niveau de l’aspect que j’ai un problème. Quand je remplis mes moules à ras bord, beeeh ils débordent durant la cuisson et quand je remplis au 3/4, ils font pas de belles bosses « atomiques ». Le secret serait peut-être dans le choix du moule…. Je comprends pas, ça m’énerve!! (fallait que je vide mon sac)
    Encore bravo! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.